Comment devenir freelance ?

La flexibilité de déterminer son propre emploi du temps ainsi que la liberté de choix amène de nombreux salariés à vouloir devenir freelance. Devenir travailleur indépendant nécessite de suivre des étapes. En effet, lancer son entreprise et devenir son propre patron n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. 

Se former pour commencer ou développer son activité

Des formations existent pour vous guider et vous conseiller dans ce changement de vie. Lorsque vous vous trouvez être déjà un freelance en activité, il peut être intéressant d’avoir un avis extérieur pouvant vous aider à vous développer et remettre en question certains des axes de votre business plan. 

Des plateformes de mentoring dédiées aux freelances ont fait leur apparition récemment et vous proposent un accompagnement personnalisé. C’est le cas notamment d’Ambroise Debret, réelle figure du digital nomadisme et des freelances, qui a décidé de lancer sa formation en ligne. Cette dernière permet de délivrer ses précieux conseils par le biais de modules, exercices d’application ou encore études de cas concrètes. Freemote Full, est éligible aux comptes CPF et permet donc aux salariés souhaitant se réorienter ou simplement se renseigner, de le faire de façon simplifiée. Cette formation guide le travailleur dans toutes les étapes de la création de sa future entreprise. Ambroise accompagne personnellement chaque freelance vers l’atteinte de ses objectifs. Cette formation comporte également des masterclass d’experts en bonus (soit une dizaine de formations en une), des scripts modèles  (devis, contrat, contenu, prospection, négociation, augmentation de tarif)  + jeux de rôles pour s’entraîner. Des coachings de groupe avec suivi individuel par Ambroise pendant 6 mois sont aussi organisés. Cela a permis de créer une réelle communauté privée et un collectif Freelance pour s’entraider avec + de 200 indépendants. Cet enseignement s’adresse aux employés qui veulent vendre leurs compétences comme indépendants pour être libres, aux freelances qui veulent trouver plus de clients et augmenter leurs tarifs, et à tous ceux qui veulent un nouveau départ avec le meilleur tremplin pour devenir indépendants et pourquoi pas nomade digital. Si vous souhaitez en savoir plus, une masterclass gratuite est disponible.

Définir son domaine d’expertise

Avant toute chose, vous devez identifier les compétences et les connaissances que vous souhaitez mettre en avant en tant que freelancer. Cela vous aidera à cibler votre clientèle et à vous démarquer de la concurrence. 

Faites un inventaire de vos compétences : commencez par dresser une liste de toutes les compétences que vous avez acquises au cours de votre vie professionnelle, qu’elles soient liées à votre formation ou à votre expérience de travail. Cela peut inclure des compétences techniques, des compétences en communication et en relation client, et des compétences en gestion de projet. Identifiez vos centres d’intérêt : réfléchissez aux sujets qui vous passionnent et aux domaines dans lesquels vous avez de l’expérience. Cela peut vous aider à déterminer un domaine d’expertise qui vous intéresse et dans lequel vous êtes motivé pour travailler. 

Faites des recherches sur le marché du travail : faites des recherches sur les tendances du marché du travail et les opportunités d’emploi dans votre domaine d’intérêt. Cela vous aidera à déterminer les compétences qui sont les plus demandées et à cibler votre clientèle.

Testez votre domaine d’expertise : une fois que vous avez identifié un domaine d’expertise potentiel, testez-le en proposant vos services à des clients potentiels et en recevant des retours sur votre travail. Cela vous aidera à affiner votre domaine d’expertise et à vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Soyez ouvert à l’apprentissage continu : le monde du travail et les compétences requises évoluent constamment. Soyez ouvert à l’apprentissage de nouvelles compétences et à la diversification de votre domaine d’expertise pour rester compétitif et trouver de nouvelles opportunités de travail.

Établir sa marque personnelle 

Pour vous différencier, il va être nécessaire de vous créer une image de marque forte et cohérente qui reflète votre personnalité et votre style de travail.

Réfléchissez à votre personnalité et à votre style de travail : commencez par déterminer ce qui vous définit en tant que professionnel et ce qui vous distingue de la concurrence. Cela peut inclure votre personnalité, votre style de communication, votre approche du travail et vos valeurs professionnelles.

Créez un nom et un logo : choisissez un nom qui vous représente et qui est facile à retenir. Vous pouvez également créer un logo qui reflète votre marque personnelle et qui sera facilement reconnaissable par vos clients.

Développez une présence en ligne : créez un site web professionnel qui présente votre travail et vos compétences de manière claire et attractive. N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement votre site web avec du contenu récent et de vous créer un profil sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn.

Créez des outils de communication : développez des outils de communication tels que des cartes de visite, un CV et une lettre de motivation qui reflètent votre marque personnelle. Assurez-vous que ces documents soient cohérents et professionnels et qu’ils mettent en avant vos compétences et votre expérience de manière claire et concise.

Soyez cohérent : assurez-vous que votre marque personnelle est cohérente dans tous vos supports de communication, qu’il s’agisse de votre site web, de vos réseaux sociaux, de vos emails et de vos documents de présentation. Cela vous aidera à vous faire connaître et à vous démarquer de la concurrence.

Établir son réseau

Pour commencer à établir des contacts dans votre domaine d’expertise, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux professionnels, les événements de networking et les groupes de discussion en ligne pour échanger avec d’autres professionnels et trouver des opportunités de travail. N’hésitez pas à faire des recherches sur les entreprises et les organisations qui pourraient être intéressées par vos services et à entrer en contact avec elles pour leur présenter votre travail.

Participez à des événements de networking : assistez à des événements professionnels tels que des conférences, des salons ou des ateliers qui vous permettent de rencontrer d’autres professionnels et d’échanger avec eux. Cela vous aidera à élargir votre cercle de contacts et à trouver des opportunités de travail.

Utilisez les réseaux sociaux professionnels : créez un profil sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn et utilisez-les pour entrer en contact avec d’autres professionnels et trouver des opportunités de travail. N’hésitez pas à participer à des groupes de discussion en ligne et à suivre les profils de personnes qui travaillent dans votre domaine d’expertise.

Faites du bénévolat ou du mentoring : participez à des projets bénévoles ou mentoraux qui vous permettent de rencontrer de nouvelles personnes et de développer vos compétences. Cela vous aidera à établir votre réseau tout en faisant une différence dans votre communauté.

Utilisez les plateformes de freelance en ligne : de nombreuses plateformes en ligne permettent aux freelancers de trouver des clients. Inscrivez-vous sur ces plateformes et créez un profil qui met en avant vos compétences et votre expérience. N’oubliez pas de vous tenir informé des nouvelles opportunités qui sont mises en ligne.

Faites du bruit : faites-vous connaître en publiant du contenu sur votre blog ou sur les réseaux sociaux, en partageant vos réalisations et en participant à des événements professionnels. Cela vous aidera à vous faire remarquer et à établir votre réseau.

Entretenez votre réseau : une fois que vous avez établi votre réseau, n’oubliez pas de le maintenir en restant en contact avec vos contacts et en leur proposant régulièrement de nouvelles opportunités ou du contenu intéressant. Cela vous aidera à vous faire connaître et à développer votre activité de freelance.

Définir sa tarification 

Vous allez devoir déterminer combien vous allez demander pour vos services en fonction de votre niveau d’expertise, de votre expérience et du temps que vous consacrerez à chaque projet. N’oubliez pas de tenir compte de vos frais professionnels tels que l’assurance et les coûts de déplacement. 

Votre niveau d’expertise : votre tarification doit refléter votre niveau d’expertise et d’expérience dans votre domaine de compétences. Si vous êtes un débutant, vous devrez peut-être accepter des tarifs inférieurs à ceux de vos pairs plus expérimentés. 

Le temps que vous consacrez à chaque projet : votre tarification doit tenir compte du temps que vous consacrez à chaque projet. Plus le projet est complexe et prendra du temps, plus votre tarification devra être élevée. 

Les coûts liés à votre activité : votre tarification doit couvrir les frais liés à votre activité de freelance, tels que les frais de déplacement, les frais de communication et l’assurance. Les tarifs de la concurrence : faites des recherches sur les tarifs pratiqués par d’autres freelancers dans votre domaine d’expertise. Cela vous donnera une idée de ce que les clients sont prêts à payer et vous aidera à déterminer une tarification qui soit compétitive sans être trop basse. 

Vos propres besoins financiers : assurez-vous de définir une tarification qui vous permettra de couvrir vos frais de vie et de développer votre activité de freelance. Ne soyez pas tenté d’accepter des tarifs trop bas simplement pour avoir du travail, car cela pourrait vous mettre en difficulté financièrement à long terme.

Gérer son activité de freelance

Une fois que vous avez commencé à travailler en freelance, assurez-vous de gérer efficacement votre temps et votre activité pour maintenir la qualité de votre travail et satisfaire vos clients. Cela peut inclure la création d’un système de suivi de projet, la définition de délais de livraison clairs et la gestion de votre trésorerie.

Établissez une routine de travail : définissez des horaires de travail réguliers et respectez-les. Cela vous aidera à être productif et à mieux organiser votre temps.

Gérez votre temps de manière efficace : utilisez des outils de gestion du temps tels que des agendas ou des applications pour vous aider à planifier vos tâches et à mieux organiser votre travail.

Fixez-vous des objectifs : définissez des objectifs à court et à long terme pour votre activité de freelance et travaillez de manière ciblée pour les atteindre. Cela vous aidera à vous concentrer sur les tâches importantes et à développer votre activité de manière stratégique.

Faites attention à votre santé financière : gérez votre budget et votre trésorerie de manière à maintenir votre activité de freelance sur un pied d’égalité financière. N’hésitez pas à demander de l’aide à un expert-comptable ou à un conseiller financier si vous avez besoin de conseils.

Communiquez avec vos clients : maintenez une communication régulière et professionnelle avec vos clients pour éviter tout malentendu et gérer efficacement votre relation avec eux.

Sign in

Send Message

My favorites